Musées de Vérone

Sommaire

Museo di Castelvecchio

Adresse: Corso Castelvecchio, 2 Vérone. Site Officiel (ITA)

Le musée de Castelvecchio est l’un des musées les plus importants de la ville de Vérone, il estprincipalement consacré à l’art italien et européen. Le musée a été restauré et aménagé selon des critères modernes entre 1958 et 1974 par Carlo Scarpa Il est situé au sein du complexe de la forteresse Scaligera de Castelvecchio, il peut compter sur une trentaine de salles et secteurs connexes : sculpture, peinture italienne et étrangère, armes anciennes, céramiques, orfèvres, miniatures et cloches antiques de la ville

Museo archeologico al teatro romano

Adresse: Regaste redentore, 2 , Vérone. Site officiel (ITA)

Le musée archéologique auprès du théâtre romain est un grand complexe muséal situé dans le quartier Veronetta de Vérone, près du coude de la rivière Adige; il se compose du Palazzo Fontana, qui sert d’entrée au grand espace, du site archéologique du théâtre romain de Vérone et du musée proprement dit, situé dans le couvent des Jésuites du XVe siècle.

Museo di Scienze Naturali

Adresse: Lungadige Porta Vittoria, 9, Vèrone. Site officiel (ITA)

Le Musée civique d’histoire naturelle est un musée de Vérone installé depuis 1833 au Palazzo Pompei, Lungadige Porta Vittoria, 9. Il rassemble environ 3 millions de pièces archéologiques

Le musée civique de Vérone est l’un des plus prestigieux d’Italie et d’Europe et son histoire commence il y a des siècles. Le pharmacien Francesco Calzolari, qui possédait une pharmacie sur la Piazza delle Erbe, la Campana d’Oro, commença à s’intéresser aux herbes médicinales nées sur le Monte Baldo et créa son propre musée naturaliste à Vérone (l’un des premiers au monde , appelée la salle des merveilles ) vers le milieu du XVIe siècle et qui peut être considérée comme le premier noyau de collections muséales. Les collections ultérieures ont ensuite été rassemblées par d’autres personnalités véronaises importantes et cultivées à partir des XVIIe et XVIIIe siècles, tels que des médecins, des pharmaciens, des herboristes et des nobles qui, pour des raisons d’intérêt personnel et d’étude, ont commencé à collecter systématiquement divers échantillons et découvertes liés aux études naturalistes

< GUIDE DE VERONE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

This function has been disabled for Italie tourisme.